Contre la fermeture de Bergams, veiller jour et nuit sur l’usine

Publié le 10 novembre par Rap2F

Vendredi 12 novembre, le tribunal de commerce d’Évry se penchera sur le dossier de liquidation judiciaire déposé par Bergams pour son usine de Grigny, en Essonne. Sur place, les salariées (majoritairement des femmes) en grève depuis bientôt deux mois veillent 24 heures sur 24 à ce que la direction ne vide pas leur « maison ».

L’audience qui scellera le destin de l’usine Bergams de Grigny (Essonne) se tiendra vendredi 12 novembre, à 11 heures. Une semaine auparavant, la direction avait déposé un dossier pour ouvrir une procédure de liquidation judiciaire du site, au bout de deux mois de grève d’une majorité de ses salariées. Ces dernières se rassembleront, aux côtés des organisations syndicales, devant le tribunal de commerce d’Évry, dès 10 heures.

Tout est désormais entre les mains du juge. Pour cette usine francilienne du géant de l’agroalimentaire, employant 280 personnes, « il pourra s’agir d’un redressement, d’une décision d’observation, d’une liquidation immédiate… On ne sait pas du tout », résume Nicolas d’Andrea, délégué syndical FO de l’entreprise (...)

L’article complet :
- https://rapportsdeforce.fr/classes-en-lutte/contre-la-fermeture-de-bergams-veiller-jour-et-nuit-sur-lusine-110911698

Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Consternation.

Il n’y a qu’à Marseille qu’on peut voir ça. Avant même que le match ne commence, l’O.M. Mène par 1 but à zéro face au sporting club E.Z. Mais il serait regrettable de prendre cela comme une défaite (...)

LIRE LA SUITE

Des bus pour rejoindre la manif pour les pensions, la santé et les Services publics à Paris le 2 décembre

Plusieurs transports en car sont organisés depuis la Bourgogne pour rejoindre la manifestation parisienne du 2 décembre pour l’augmentation des pensions de retraites, la protection sociale et les (...)

LIRE LA SUITE

Paris : deux manifestations antifascistes en deux semaines

A Paris, deux manifestations antifascistes auront lieu le 27 novembre et le 5 décembre. Alors que que l’extrême droite se voit offrir une tribune, notamment dans les médias télévisuels d’info en (...)

LIRE LA SUITE

Soirée-débat : l’antisémitisme, parlons-en

L’UJFP vous invite à une SOIRÉE-DÉBAT : L’antisémitisme, parlons-en Le lundi 13 décembre à 19h30 Au CICP, 21 ter rue Voltaire 75011 Paris

LIRE LA SUITE

V’la l’Covid

Ce n’est pas parce que tout le monde a les mêmes discours que c’est la vérité aurait pu dire Galilée. Je ne suis pas médecin ni pharmacien mais je m’interroge comme tout le monde. Depuis 2019, (...)

LIRE LA SUITE

La police angevine déteste les garden-partys

RETOUR SUR LA GARDEN-PARTY DE CE SAMEDI A ANGERS. Bon c’est vrai, en arrivant au rendez-vous des bons copains Gilets jaunes devant le kiosque du Mail, nous avons eu droit immédiatement au (...)

LIRE LA SUITE